[Beuz :]

Quand je lâche mon débit que j'crache ma folie prépare les hansaplast,
Car le beat je le plie le king j'l'humilie je viens lui prendre sa place,
Dans ce biz faut qu'tu sache que trop d'envieux m'rendent la vie ingrate,
Donc mc si tu clash j'comprends maintenant pourquoi ma cheville me gratte,
Même si tu m'déteste à mort mixtape en guise de prototype,
Mc signe ton testament car j'suis venu te prendre ton titre,
On m'croyait déjà mort mais ils n'ont pas celer ma tombe,
Donc j'fais mon come back, frappe fort c'est l'hématome,
Mais shut ...
A ceux qui annonçaient la chute,
Aujourd'hui à mon écoute ont tous fini au C.H.U,
Donc j'crois qu'faut pas qu't'oublie que le rap c'est toute ma life,
Et qu'si tu m'croise chez le toubib c’est pour soigner mon flow d'malade.

 

[Refrain:]
Encore une plume pas qu'une question d'oseille,
Non pas pour rester zen mais pour donner des ailes,
Encore une plume où chacun est à son aise,
Tu note avec justesse le delire FDS.
(x2)



[Beuz :]

Comment ne pas aimer mon rap qui à la dalle et les dents longues,
Même si ma vibes est mémorable il est condamné dans l'ombre,
Puisque j'fais du dirty j'resterais marginal,
Si tu bouge ta tête sur c'titre c'est qu'j'fais d'la magie man,
Beuz jamais il ne lâchera même si l'temps paie rarement,
J'ai la haine et la ge-ra man c'est mon tempérament,
M'sous estimer c'est s'tromper sur mon étrange talent,
Au point que les mc vont s'estomper voir devenir transparent,
Quand je rap et débite ça frappe les débiles et ça les dépites,
Si tu taff pas tes rimes tu seras pas terrible donc s'rab atterrie,
Tt'entend des cris, normal, car tous les rappeurs chiales,
Puisque la concurrence encaisse mal toutes mes punchlines.

 

[Refrain]



[Diomay :]

Trop trop speed je n'ai pas de pot j'ai le buzz,
Le vrai pas le faux si mon leust,
T'effraie pas de peau chacun veut sa part du gateau,
Get up girls produit par un BS boyz sa mère,
Un son ghetto club des rimes nitro qui explosent my men,
On developpe un son interdit d'accès je n'ai pas,
L'âme d'un lyriciste pourtant j'excelle dans mes phases,
Ce qu'est véridict les haineux se taisent vérifie,
Les langues de vipère veulent toujours pas nous sacrer MVP,
Le Ce-vi fait vivre la femme la folie tue l'homme dirty et mon curiculum vitae,
De la tuerie et pour certain c'est juste une énormité,
pour me défendre je n'ai que ma plume de feu et mon briquet,
J'allume qui je veux et toi sauve qui peut c'est ton sobriquet.

 

[Refrain (x2)]