[Nakk :]

J'ai pas ton âge salis pas mon art bellek,
Ma plume vise les mc comme une putain d'arbalète,
Qu'est ce tu crois lyrics froid mais vite une écharpe allez,
J'fais beaucoup avec peu vieux j't'en déjà parlé,
Les mc d'mon espèce doutent qu'il y en est,
c'est pas un rappeur c'est un nègre c'est même plus une plume c'est un aigle et ça énerve,
Fait tcheck comme mes premiers freestyles,
J'suis chaud t'es tiède prend l'micro mais triche pas pitier,
J'traine en bas toi devant le queen ba ouai,
Passe moi une brique et j'te reconstruit les twin tower,
D'ailleurs j'suis parti de rien j'sais pas où j'vais arriver,
à l'arrivé les cousins la vie est courte alors rêvez.

[Refrain :]
A partir de rien,
Tu peux réussir pour milles raisons,
Et devenir quelqu'un parmi les autres,
A partir de rien,
Si tu veux créer l'exploit,
Sort de l'ombre d'une lueur d'espoir,
A partir de rien,
Tu peux réussir pour milles raison,
Et devenir quelqu'un parmi les autres,
A partir de rien,
Rien est impossible, rien est impossible.



[Beuz :]

Si tu regrette toutes tes critiques pas besoin de plates ou de milles excuses,
Donne-moi une feuille un bic et mes rimes débarquent tels des missiles scudes,
Vouloir m'arnaque ça va te coûter cher même fauché t'sais quoi,
T'as la rage d'voir Nakk me faire la courte échelle pour toucher les étoiles,
J'ai encore des rêves je t'l'accorderai,
Les faire se réaliser à partir de rien c'est comme marcher sur la corde raide,
Donc si j'me bats c'est pas pour qu'on m'enterre ensuite,
Mais pour prouver qu'tout peut aboutir même sans compte bancaire en Suisse,
J'ai la rage je pense et vis en marge,
Et s'il le faut j'traverserai les océans à la nage,
J'lâcherai pas les miens pour une gloire éventuelle,
Mais sache qu'à partir de rien la victoire est d'autant plus belle.

[Refrain]


[Nakk :]

Ils peuvent parler j'sais qu'le rap a eu la france,
La pouasse ne dure pas avec du retard j'te prend une avance,
c'est navrant c'est nakk m.e.n.do.s.a,
Ils disent mon rap blesse d'où ils savent et si c'est le cas où est le samu,
Ouai sa me motive de voir les mc à terre,
Rien a gagner ni a perdre,
Ma carriere de looser j'ai mis un terme,

[Beuz :]

On ne lâche rien face au malheur et surtout si t'y stagne,
Dit toi qu'chez nous les p'tits zizou ils commencent tous au city stade,
J'suis du genre a faire d'une étincelle un incendie,
Et du gent-ar seulement avec ma cervelle et un centime,
Bref crois en toi en c'que tu fais et va au bout de tes rêves,
Pour y arriver t'as toutes les cartes en mains et maintenant toutes les règles.

[Refrain (x2)]