Passe-moi un mic que j'froisse la prod rap de-spee dans l'underground,
Faut qu'je fasse mes preuves frappe les esprits pour avoir les lingots d'or,
T'en fait pas mais arrête moi si tu peut quand j'pose une bombe atomique t'aime ça,
T'en fait pas c'est normal c'est du Beuz c'est du gros sur prod à Tony Danza,
De voir que je me ballade bah c'est ça qui les fascine,
Ils veulent piquer mon flow d'malade mais c'est moi qui les vaccine,
C'est l'coup d'foudre même avec un paratonnerre tu crève,
Depuis que mon rap te baise avec en partenaire durex,
Mais c'est mes rimes qui au cimetière ont enterré tes rêves,
Mes ennemis sur la civière devront s'contenter des restes,
Donc surtout petite tapette s'te plait t'invente pas d'life,
Si tu veux pas qu'le public se met à t'appeler la grande balnave.

 

[Refrain :]
Quand je Kick sur le beat il reste plus qu'des fragments,
Des tympans qu'je fais saigner sans lacune et plus d'ennemis,
Donc j'fais des hits de mes titres m'arrêtent plus c'est frappant,
D'voir s'répandre tous mes sons comme une épidémie.

 

T'entends parler de moi de tout-par tu demande c'est qui c'môme,
Un futur mc légendaire comme 2pac ou biggy small,
Non c'est juste du Beuz et pas du gangstérisme,
Moi je nique les prods au point que les autres je les rends stériles,
J'suis un vrai mégalo donc admet qu'j'te rassasie,
Que ma rime te met K.O car jamais elle ne rate sa cible,
Je les observe et c'est d'la merde que les autres sèment,
Ils pousseront tous un ouf de soulagement le jour de mes obsèques,
Mais sache que pour l'moment tu devras te contenter des miettes,
Ses rimes qui suscitent l'engouement tu pourras que contempler les miennes,
Donc je crache mes phases comme une petite leçon,
A ces mc lâche et naze même pas digne de c'nom.

[Refrain]

Mon son te baise bah ouai il pratique la polygamie,
Obliger que mon son te plaise il n'est pas fait pour les gamines,
Et quand je kick j'ai la rime qui t'rend fou c'est maladif,
Chez la concurrence le flow leur fait défaut té-ma la dif.
(x2)

 

[Refrain]