Etais-je un enfant calme plutôt introverti,
Pas a plaindre comparer aux potos pas trop vernis,
Etais-je de nature inflammable dangereux lors des étincelles,
Ou à l'écoute pour panser les plaies lorsque certains saignent,
Et puis ai-je eu tord d'arrêter l'école si tôt,
L'quartier m'a eu mais pas ces toxico,
Ils en ont payé l'prix mais c'est pas remboursable,
Donc j'remercierai jamais assez mes parents pour ça,
Oui j'ai goutté aux garde av' shooter mon cartable,
Etais-je conscient que mon avenir ne serait plus qu'un cadavre,
Avais-je la tête sur les épaules quand en moi le vice montait,
Désolé si j'n'ai pas été ce fils modèle,
Défaitiste non j'étais loin de ça,
J'espérais que la roue tourne mais y'avait toujours un grain d'sable,
Etais-je fort pour avancer ou pour ne pas qu'ma vie recule,
Sur mon passé j'mettrai pas de point seulement une virgule.



[Refrain : ]

Te pose pas d'questions des réponses y'en a des dizaines gros,
A vouloir porter tes erreurs tu va te briser l'dos,
Essaie de viser haut avance au présent,
Entre le vrai le faux les jours oppressant,
Laisse toi guider par le hasard,
Le temps s'écoule et ton coeur devient incassable,
T'as su relever la tête même quand ce fut dur,
Laisse le passé les regrets et pense au futur.


Suis-je sincère aussi rarement qu'le chef d'état dit vrai,
Et ivrogne si pour oublier j'bois jusqu'à l'état d'ivresse,
Ai-je peur de la mort de c'qu'elle m'a pris qui m'a tant détruit,
J'm'accroche aux valeurs qui m'habitent même par temps de pluie,
Suis-je un problème car la vie piétine mes rêves,
J'cours après le je t'aime mais j'ai pas le bonne itinéraire,
Je ne fais que rencontrer échec et peine à tour de rôle,
Moi aussi j'veux un jour pouvoir jouer les tourtereaux,
Donc ai-je bien fait de mettre au placard mes sentiments,
Quand la vie devient implacable dès qu'un centime manque,
Suis-je un lâche d'oublier mon passé et ces défaites,
Alors j'grave mes larmes sur papier et cd vierge,
Ai-je encore des remords avec ma mère quand sa monte au clash,
Nostalgique quand j'revois encore mes vielles photos d’classe,
Suis-je le même qu'à cette époque,
Et depuis ai-je réussi à casser des portes.

[Refrain]

Serais-je l'pilier d'ma famille un leader un père calme,
Ou serai-je ce daron alcoolique rentrant à pas d'heure au bercail,
Serais-je un mec bien, ou un vrai barjo,
A croire qu'la case qui m'manque peu se trouver dans les pages jaunes,
Serais-je ce type fort et très ambitieux,
Pour avoir plus de liquide dans mes poches que dans mes yeux,
Et si la réussite frappe à ma porte serais-je au rendez vous,
Parmi ces brebis galeuses serai-je classé au rang des loups,
Saurais-je garder la foi et ça pour toute la vie,
Quand j'fais appel à la confiance, j'ai toujours l'doute qui s'invite,
Où serais-je ce gars naufragé qui perd son navire,
Et qui remplis des feuilles dans ces périodes à vide,
Je serai là à envoyer des bouteilles à la mer,
Car tu sais qu'ça pue les problèmes quand t'as gouté à la merde,
J'aimerai savoir qui je serai mais ça sera la surprise,
En espérant juste que rien me fera lâcher prise.

 

[Refrain] (x2)