Papi ...
Je vais te faire revivre le temps d'un 16,
Tu m'as quitté sans me permettre une dernière fois de t'enlacer,
Quand t'es parti je l'ai vécu comme un vrai supplice,
Hélas seul mes rêves et mes zik te ressuscite,
On dit d'croquer la vie mais ton départ ma couper l'appétit,
En plus maintenant mamie c'est accouplé à la bêtise,
Comme tu l'vois les choses évoluent,
Au fait j'ai stoppé l'école je sais qu'tu m'en aurais voulu,
Mais si t'étais en vie encore j'serai ... arf,
J'en perds mes mots j'en ai la gorge serrée,
J'en veux à ces toubibs et cette greffe qu'ils n'ont pas su faire,
C'est horrible j'espère au moins qu'tu n'as pas souffert,
Mais j'ai su continuer ma route après c'virage,
Au fond de moi de la haut je sais qu't'appréciera,
Ma conduite dans la vie qu'je mène,
Et pardonne-moi si jamais je t'ai dit je t'aime.

 

[Refrain :]
Regarde moi,
S'il te plait parle moi,
De la haut je t'entend,
Je peux sentir ta présence,
Ne l'oublie pas,
Ne l'oublie pas.

Papa ...
Tu m'as élevé de façon admirable,
Les bons homme fonts des bons père pour ça y'a pas de miracle,
Tu ma bercé dans la musique et dans le sport,
J'n'ai pas percé, et j'n'ai même jamais pété le score,
J'suis désolé non je cherche pas d'prétexte,
Aujourd'hui le réconfort j'le trouve auprès d'mes textes,
Trop pudique y'a qu'a mes feuilles que j'me livre autant,
A croire qu'chez moi l'amour se compte en litre d'encre,
Donc si les mots me manquent c'est qu'les vieux démons me hantent,
Pour décrire notre histoire et tous ces bons moments,
Tu peux être fier de c'que t'as accompli,
Dans ces regards complices y'a de l'amour tu l'as compris,
Alors l'idée qu'un jour la vie nous sépare,
C'est horrible et j'prie dieu chaque soir qu'il nous épargne,
Mais oublie on verra c'que l'avenir va nous mijoter,
Et pour finir mon 16 papa j'ai mis je t'aime.

[Refrain :]
Regarde moi,
S'il te plait pardonne moi,
J'ai toujours fait d'mon mieux,
J'te le dit dans les yeux,
Soit fier de moi,
Soit fier de moi.

 

Fiston ...
Tu seras tout pour moi mon petit bout d'chou,
Le seul fait de te voir m'feras respirer quand j'serai à bout de souffle,
J'ferai en sorte que t'es toutes tes chances pour qu'l'horizon brille,
Et toi en échange tu me donneras une raison de vivre,
Ne fait pas comme moi et fait de grande école,
Pour que t'es le vent en poupe un peu comme au vent des globes,
J'ai tellement à t'donner même si mes poches sont vides,
Oui je serais resté ce père proche d'son fils,
Je t'apprendrai des tas d'principes mais surtout le respect,
Que l'droit chemin n'est pas facile que c'est dur c'est d'y rester,
J'serai ta lumière quand tu seras dans les coins sombres,
Quand t'auras des problèmes j't'apprendrai à résoudre l'équation,
Bref sache que j'serai toujours là pour t'épauler,
Que tu t'rende compte de la chance qui t'es donné,
De pouvoir compter sur moi pour qu'je t'aide,
Et qu'jamais un jour passe sans que j'te dise je t'aime.

[Refrain :]
Regarde moi,
Tu fera de moi,
Un autre homme dans la vie,
J'me battrai pour ton sourire,
Ne l'oublie pas,
J'serais fier de toi.


Regardez moi,
Etes-vous fier de moi,
A travers nos héritages,
Nos ressemblances sur nos visages,
C'est tous c'qu'on voit,
Vous êtes en moi.