1er Couplet :

Beuz:

j'écris sous la lune à la batterie à la guitare,
sur ma feuille des ratures vu qu'j'ai l'inspi qui tarde,
j'évacue c'est peut-être triste mais c'est vitale,
pour éviter la crise et finir à l'hôpital,
écorché je fais rarement la fête,
les erreurs pour les éviter faut les faire,
tu penses certainement qu'je fais parti des faibles,
j'me suis relevé tellement de fois maintenant qui est le faible,
mélancolique faut pas que j'en pleure,
l'amour et la zik font battre mon coeur,
j'ai sombré mais c'n'a pas ôté mes rêves,
maintenant au sommet mon dieu c'que la pente était raide,
j'étais au plus bas j'ai pété un cable hélas,
j'avais les cartes en main sans savoir laquelle était l'as,
j'me suis battu j'ai lutté comme un barge,
chaque jour devient un pas de plus vers la plus haute marche,
tellement entouré mais pourtant si seul
pour me retrouver souvent je m'isole,
une seule solut' tant le problème est vaste
mes fans et mes phases effacent toutes ces pensées néfastes,

Refrain :

je m'accroche quoi qu'il arrive,
je suis cette bougie seule dans le noir,
je m'accroche à ce sourire,
quand ma plume te donne de l'espoir,
faut que tu te relèves, tu as tes rêves, à vivre ...

2ème Couplet :

Cécilia Pascal:

quand mon regard est comme un mirroir,
que ta vie se reflète dans la mienne,
je te prie de croire à cette foutue victoire,
que ta vie se reflète dans la mienne,

Beuz :

parce que j'suis comme toi, j'rêve de sourire à long terme,
la vie est un combat gagner c'est pas d'mourir avant d'perdre,
on nous épargne pas normal que ca fasse mal,
la peine est bien palpable derrière nos sourires de facade,
mais oublie tu sais quoi on va y arriver,
il faut qu'tu vises les étoiles si t'es mal luné,
moi je m'accroche même si le problème est vaste,
mes fans et mes phases effacent toutes ces pensées néfastes,

Refrain (X2)